RENCONTRE AVEC FRANÇOIS DESCRAQUES

Publié le par SEB apprend à faire des films

rencontre-avec-Francois-Descraques.jpg

 

Juin 2009.

Je travaille en Ardèche. Le soir, pour me détendre, je regarde des vidéos sur Internet.

En première page de dailymotion je découvre une web série : Le visiteur du futur. Pour l'instant il n'y a que trois épisodes. Ils sont faits avec visiblement peu de moyens, mais beaucoup de talent. J'accroche.

Curieux, je vais voir les autres vidéos du créateur de la série, un jeune réalisateur de 24 ans : François Descraques. Je suis très impressionné.

 

Juin passe.

Juillet passe.

Je regarde chaque nouvel épisode du Visiteur du futur à sa sortie, ainsi que chaque bonus.

 

Fin juillet.

Après moult hésitations, je décide de ne pas rester en Ardèche et de rentrer momentanément chez ma mère, dans la banlieue parisienne.

J'ai fait jusqu'alors des films d'animation et des documentaires, et je cherche à combler mes énormes lacunes en direction d'acteur.

Sur Frenchnerd, le blog de François Descraques, j'ai découvert que les premiers épisodes du Visiteur du futur ont été tournés dans le bois de Vincennes. C'est à dire à une distance raisonnable de chez ma mère.

François Descraques a publié plusieurs bonus du Visiteur du futur. J'en déduis qu'il attache de l'importance à communiquer sur son travail.

Une idée nait donc en moi : proposer à François Descraques de réaliser le making of du prochain épisode du Visiteur du futur. Avantage pour lui : un making of est réalisé. Avantage pour moi : je découvre sa technique de directeur d'acteur.

Je cherche son adresse mail et la trouve sur son blog.

Je lui envoie un mail tout en vouvoiement.

 

24 juillet 2009.

Bonjour,



J'ai regardé la plupart de vos vidéos sur dailymotion.

J'ai passé de très bons moments.

Si Anaïs Vachez (ou un(e) autre de vos ami(e)) n'a pas prévu de réaliser de making-of pour vos prochains épisodes du Visiteur du futur, c'est avec plaisir que je m'en chargerai !

Si vous êtes d'accord, je tournerai avec mon petit caméscope une vidéo la plus sympa possible.

Quelque chose s'approchant, d'un point de vue esthétique, de ce petit reportage que j'ai tourné en mars dernier :

http://www.dailymotion.com/user/fouof/video/x8trrf_rando-dans-le-vercors-2-into-the-sn_travel



Je devrais être de retour sur Paris aux alentours du 10 août.

Faites-moi signe si vous avez un tournage de prévu et que vous m'acceptez en tant que making-ofeur.

A bientôt j'espère (je réalise que j'ai conclu de la même façon des entretiens d'embauche, et que l'on ne m'a jamais recontacté !)

Sébastien.

 

Une fois le mail envoyé, je m'apprête à avoir soit une réponse dans longtemps, soit jamais de réponse du tout.

La réponse arrive une heure plus tard. Je la lis avec avidité.

 

Hello Sébastien,

Ça me ferait vraiment plaisir que tu fasses un making of original.

Sache que j'avais vu ta vidéo sur les cadres au cinéma il y a quelques mois et que j'avais adoré. C'est très intelligent et très fun en même temps. Ça m'a même donné envie de tourner une fiction en "multi scope" mais j'ai pas encore eu d'idée.

On reste en contact et comme on risque de tourner en août, ça me ferait très plaisir que tu viennes !

@plus

François

 

Je suis aux anges. Très flatté que François ait vu ma vidéo sur les cadres. Quand il l'a visionnée, elle avait été vu 20 fois sur Internet. J'en conclu que cet homme a vu toutes les vidéos d'Internet.

 

5 août 2009.

De retour sur Paris, je reprends contact avec François pour savoir s'il est toujours OK.

Il est toujours OK, et me dit que ce serait bien qu'on se rencontre avant le tournage.

Nous prenons rendez-vous chez-lui pour le lendemain.

Il me donne son adresse et le code d'entrée de son immeuble : 23807.

 

6 août 2009.

Je sonne chez François.

Je me demande si le courant va passer entre nous. J'aime beaucoup ce qu'il fait, et nos échanges mails ont été agréables, mais cela ne suffit pas pour affirmer que nous nous entendrons bien. Je me dis que si nous ne nous entendons pas, je ferai un making of le mieux possible, et puis il n'entendra plus parler de moi.

La porte s'ouvre et je reconnais l'homme que j'ai déjà vu dans de nombreuses vidéos.

Il me fait entrer et me propose poliment quelque chose à boire.

Nous nous installons autour de la table de son salon, et nous mettons à discuter de nos parcours, de la télévision, du cinéma, etc. La conversation fuse. Chacun finit les phrases de l'autre. Nous ne voyons pas le temps passer.

Lorsque nous regardons nos montres, nous réalisons que ça fait deux heures que nous parlons. Nous devons nous quitter, nous avons tous les deux du travail sur le feu.

 

Je repars vers le RER, ravi de la rencontre que je viens de faire. J'ai été bluffé par l'érudition de François. Son érudition sur le cinéma, mais pas uniquement. Et puis, malgré son incontestable talent, François reste très humble, très ouvert aux autres et très chaleureux.

En montant dans le RER, je me dis que je ferai sans doute plus d'un making of.

 

Commenter cet article

Zyzomys 07/06/2011 11:56


Super petit récit qui présente vraiment trèèès bien l'esprit de François... Quelle chance tu as eu de pouvoir entrer si facilement en contact avec lui, mais aussi quelle chance il (et nous par la
même occasion) a eu de te prendre comme making ofeur... J'adore tes vidéos, celles pour frenchnerd et celles que tu as fait pour toi même, et tu mérites vraiment cette place au sein de l'équipe !


Aurelie 25/04/2011 20:33


Tu m'avais déjà raconté mais c'est sympa de lire cet article au moment où je découvre ton blog (par les actus Frenchnerd alors que j'ai connu Frenchnerd par toi, c'est limite paradoxal!)


Leha 24/04/2011 19:59


Je trouve ce petit récit très sympathique (moi qui n'accroche que très peu sur internet lorsque le texte fait plus de 10 lignes ^^')

Et c'est d'autant plus intéressant car c'est grâce à de petites rencontres comme celles-ci que l'on se rend compte que chez certaines personnes, le génie va de paire avec l'humilité.
Tu as vraiment eu du la chance de pouvoir rencontrer quelqu'un comme ça :)


Clemence 24/04/2011 18:12


Tu racontes aussi bien que tu fais des making of. J'aime :)


ThomasGB 24/04/2011 02:22


Waw Ca c'est une rencontre qui change une vie... C'est déjà une réelle chance de rencontrer un génie, de travailler avec l'est encore plus, et s'entendre avec, c'est certainement encore mieux.

(Il semblerait que) Vous cumulez les trois.

Et cela est bénéfique pour tout le monde. ( Y compris pour nous fans)