SI SEULEMENT ELLE ETAIT JOLIE

Publié le par SEB apprend à faire des films

si-seulement--jpg

Si seulement elle était jolie est le clip d'une chanson de Georges Brassens interprétée par son ami de longue date Jean-Claude Blahat.

 

Jean-Claude Blahat se fait présenter à Georges Brassens par Boby Lapointe dont il est alors pianiste. Blahat a 23 ans et Brassens 45. Une forte amitié naît entre les deux hommes. Elle durera toujours.

Brassens est mort une semaine avant l'enregistrement de son dernier album. Vraisemblablement, Si seulement elle était jolie aurait été le plus gros succès de cet album d'après Maxime Le Forestier dixit (il le dit dans cette vidéo).

Depuis 1999, Jean-Claude Blahat chante le répertoire de Brassens lors de ses concerts.

 

J'ai découvert la chanson sur l'album de Jean-Claude Blahat Le Fidèle Absolu. Je suis immédiatement tombé sous le charme de son humour noir foncé.

Je suis allé voir Jean-Claude Blahat à la fin de l'un de ses concerts, et lui ai demandé s'il acceptait que je fasse un clip de cette chanson. Ayant sa bénédiction, je me suis mis à la tâche.

 

Une des qualités de ce morceau est qu'il m'a permis de faire un clip racontant une histoire, celle imaginée par Brassens évidemment. Je me suis tout de même permis de la modifier légèrement : je l'ai fait durer sur presque une vie entière. A l'écoute des paroles, le spectateur peut penser que l'histoire se déroule à un instant précis. Au visionnage du clip, ce n'est plus le cas : à chaque couplet, nous avançons d'environ dix ans dans la vie du narrateur. Cet étalement dans le temps rend l'histoire encore plus glauque, et en rend l'humour encore plus noir.

 

Pour la réalisation de ce clip, j'ai simplement appliqué toutes les techniques que j'avais découvertes en faisant Renholder, Le dilemme de la cueillette des fraises sauvages, et puis Le loup et l'enfant.

Pour conclure.

Autant mes premiers essaies d'animation (cités au-dessus) ne sont vraiment pas terribles, autant je suis assez fier de Si seulement elle était jolie. La raison est que la naïveté de mes dessins et la maladresse de mon animation – je ne suis et resterai sans doute qu'un débutant dans ce domaine - servent l'oeuvre. Ils permettent d'accentuer le contraste déjà présent dans le morceau seul : celui entre la musique naïve et joyeuse, et l'histoire lugubre.

Finalement, ce clip permet à la voix d'accentuer la joyeuse naïveté du morceau grâce à mes dessins, et d'en accentuer le côté lugubre de l'histoire par l'étalement sur la durée d'une vie.

Et bien évidemment, le rendu final doit beaucoup à l'excellente interprétation de Jean-Claude Blahat !

 

Commenter cet article

Elodie 09/06/2011 18:10


J'ai trouvé le clip sympa... En fait je m'étais mis dans la tête d'écouter l'original, que je ne trouvais pas sur l'intégrale... et pour cause ! du coup grâce à cette petite page j'ai compris que
je ne trouverais jamais l'originale !!!! donc merci et l'idée d'avancement dans le temps est sympa :)


Annou 26/04/2011 20:35


C'est vraiment une très belle chanson.. Je vous remercie de me l'avoir fait découvrir!


ThomasGB 15/04/2011 23:34


Alors là je tombe des nu. Etant un fidèle d'un forum sur Brassens, j'avais évidemment déjà vu ce clip. Mais je ne savais pas qu'il était de vous. Et déjà je l'avais adoré.
Bref, très bon boulot. Et d'autres réalisations de ce style sur des textes de tonton Georges me ravirait. certains textes s'y prêteraient aussi bien.